Skip to main content
main-content

Tipp

Weitere Artikel dieser Ausgabe durch Wischen aufrufen

23.03.2020 | Gynäkologische Endokrinologie | Ausgabe 1/2020

Journal für Gynäkologische Endokrinologie/Schweiz 1/2020

Le retard pubertaire chez la fille

Zeitschrift:
Journal für Gynäkologische Endokrinologie/Schweiz > Ausgabe 1/2020
Autoren:
Dr. med. Maristella Santi, Claudia Boettcher
Wichtige Hinweise

Note de l‘éditeur

Springer Nature conserve une position neutre en ce qui concerne les revendications juridictionnelles dans les cartes géographiques et les affiliations institutionnelles figurant dans ses publications.

Résumé

Le retard pubertaire chez la fille se définit par l’absence de développement des seins après l’âge de 13 ans ou de développement incomplet 4 ans après le début pubertaire. Devant tout retard pubertaire chez la fille, il faut rechercher des signes d’une étiologie organique, car il peut recouvrir en réalité des pathologies plus complexes, à l’origine d’une insuffisance ovarienne permanente, comme par exemple le syndrome de Turner. En effet, si pour le garçon le retard pubertaire est le plus souvent « simple et transitoire », chez la fille l’insuffisance primaire gonadique est responsable d’environ 30 % des retards pubertaires. Dans ces cas, une prise en charge multidisciplinaire – qui tient en considération le déclenchement du développement pubertaire, la fertilité et les conséquences cardiovasculaires ou sur la densité osseuse liées au déficit ostrogénique – s’avère donc essentiel. Aussi plus fréquent chez la fille que chez le garçon est la prévalence de l’hypogonadisme hypogonadotrope d’origine « fonctionnelle », comme en cas d’anorexie mentale ou excès d’activité sportive. En conclusion, en cas de retard pubertaire chez la fille le « retard simple et constitutionnel » reste, encore plus que pour le garçon, un diagnostic d’exclusion et nécessite un intérêt diagnostic clinique minutieux.

Bitte loggen Sie sich ein, um Zugang zu diesem Inhalt zu erhalten

Literatur
Über diesen Artikel

Weitere Artikel der Ausgabe 1/2020

Journal für Gynäkologische Endokrinologie/Schweiz 1/2020 Zur Ausgabe

Aus aller Welt

Aus aller Welt

Editorial

Editorial

Der rätselhafte Fall

Der rätselhafte Fall