Skip to main content
main-content

Tipp

Weitere Artikel dieser Ausgabe durch Wischen aufrufen

21.09.2020 | Originalien | Ausgabe 3/2020 Open Access

Schweizer Gastroenterologie 3/2020

La stéatopathie dysmétabolique

Zeitschrift:
Schweizer Gastroenterologie > Ausgabe 3/2020
Autoren:
Lucia Zampaglione, Jacopo Ferrari, MD, MSc, PD Nicolas Goossens
Wichtige Hinweise

Note de l‘éditeur

Springer Nature conserve une position neutre en ce qui concerne les revendications juridictionnelles dans les cartes géographiques et les affiliations institutionnelles figurant dans ses publications.

Résumé

La stéatopathie dysmétabolique (NAFLD) est une maladie hépatique à évolution lente qui comprend un spectre allant de la stéatose hépatique non alcoolique, à la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et dans les cas graves, la cirrhose. La NAFLD est la pathologie hépatique la plus répandue dans les pays occidentaux industrialisés, dont la Suisse, avec une prévalence en croissance rapide reflétant celle de l’obésité et du diabète de type 2. Un panel d’experts a récemment proposé l’utilisation d’une nomenclature alternative, la stéatose hépatique associée à un dysfonctionnement métabolique (MAFLD) dont l’utilisation reste discutée. Bien qu’il existe un pipeline de développement de médicaments très actif et que de nombreux médicaments sont actuellement en essai clinique de phase II et III, aucun traitement pharmacologique n’a encore été approuvé pour la NASH. Dans certains cas une chirurgie bariatrique pourra être discutée. Néanmoins, à l’heure actuelle, la prise en charge reste centrée sur les mesures hygiéno-diététiques et le suivi par le médecin de premier recours ou le spécialiste en fonction du stade d’hépatopathie et des comorbidités.
Literatur
Über diesen Artikel

Weitere Artikel der Ausgabe 3/2020

Schweizer Gastroenterologie 3/2020 Zur Ausgabe

Editorial

Editorial

Editoriale

Editoriale